Préparer ses collaborateurs à la sortie du covid 19

Alors que nous commençons à sortir de la pandémie de Covid-19, nous ne nous contenterons pas de revenir aux anciennes méthodes de travail. La pandémie a créé un impératif et une opportunité pour les organisations de renouer avec leur personnel et de réinventer leur lieu de travail. Le plus grand défi que les organisations devront probablement relever pour se rétablir est la tension entre la préparation d'un retour aux activités antérieures et l'acceptation d'une nouvelle réalité.

Pour relever ce défi, un article de Deloitte Insights, "Workforce Strategies for Post-Covid Recovery", suggère comment les organisations peuvent guider avec succès leurs entreprises à travers les périodes difficiles. Il met en évidence cinq stratégies essentielles liées à la main-d'œuvre, connues sous le nom de 5R (Reflect, Recommit, Re-engage, Rethink and Reboot), qui aideront les organisations à jeter des ponts entre les réponses à la crise et la nouvelle normalité.

1. Réfléchir

Créez le temps de réfléchir à la suite des événements. Cela commence par une réflexion sur ce qui a fonctionné, ce qui a été appris et ce qui a été manqué dans la réponse organisationnelle. La réflexion implique également de prendre le temps de faire appel à différentes perspectives, voix et dirigeants à différents niveaux afin d'apporter une contribution à la définition des prochaines étapes.

2. Renouveler l'engagement

Les organisations devraient renforcer leur engagement en faveur du bien-être et de la finalité en se concentrant sur les préoccupations physiques, psychologiques et financières. Le bien-être physique comprendra un accent sur la santé et la sécurité, ainsi que sur la propreté des pratiques sur le lieu de travail.

L'engagement en faveur du bien-être devrait s'étendre au bien-être à domicile. Les dirigeants devraient reconnaître la diversité des attentes individuelles des travailleurs et les soutenir pendant la crise et la transition vers la reprise. Le réengagement envers la main-d'œuvre implique de se concentrer sur l'objectif, d'intégrer les besoins d'individualité et d'appartenance des employés et la valeur de relier le bien-être, les contributions et le travail.

Les organisations doivent également communiquer directement avec les individus et les équipes pour définir les missions et les priorités de l'organisation et pour relier les objectifs et les résultats de l'entreprise afin que la main-d'œuvre se sente liée à la mission. Par-dessus tout, les dirigeants doivent apporter un soutien à leur personnel et veiller à ce que les travailleurs se sentent liés et engagés dans les priorités et la stratégie redéfinies de l'organisation.

3. Re-engager

La reprise nécessitera un changement d'orientation vers de nouvelles priorités et routines de travail telles que de nouveaux horaires et des combinaisons de travail sur site et virtuel. Cela crée des opportunités pour les organisations de redéployer leur main-d'œuvre et de maximiser leur contribution et leur potentiel.

4. Accompagner les partants

L'étude de Deloitte fait volontairement l'impasse sur le volet licenciement. De nombreuses entreprises procèdent ou vont procéder à des licenciements importants. Le volet RH du plan de sortie post covid doit donc intégrer un pan "accompagnement des sortants": formation, accompagnement par des cabinets d'outplacement, aide à la création d'entreprise... Chez l'expert-comptable.com, un cabinet spécialisé dans la création d'entreprise, on se prépare ainsi à accueillir de nouveaux créateurs d'entreprises issus de ces plans sociaux.